« Les Matchs de la Rentrée Littéraire » : blogueurs, à vos livres !



La rentrée littéraire 2011 bat son plein en ce début de mois de septembre : 654 romans ont été annoncés par les éditeurs, et déjà la question se pose aux bibliovores : quelles œuvres choisir cette année ?

L’année dernière, PriceMinister proposait à la blogosphère littéraire un match entre les gagnants du prix Goncourt et du prix Renaudot, La Carte et le Territoire de Houellebecq et Apocalypse bébé de Virginie Despentes. Cette année nous vous proposons de recevoir chez vous et de critiquer pas moins de 12 ouvrages de la rentrée littéraire sélectionnés par les blogueurs, pour les blogueurs.

A découvrir :

NestorNestor rend les armes, de Clara Dupond-Monod. « Lui, c’était un homme d’excès. Un homme qui n’avait pas peur des outrances, prêt à vivre avec un corps et une mémoire démesurés. Il mangeait trop, dormait en criant, ne passait pas les portes et ne faisait aucun effort pour se lier. » La belle amour humaine, de Lyonel Trouillot. Une jeune femme arrive sur une île des Caraïbes. Elle cherche des réponses, elle cherche à en savoir plus sur son père, qu’elle n’a quasiment pas connu mais qui est né et a grandi ici, avant de partir sans ne jamais revenir.
1Q841Q84 de Haruki Murakami « (…) Le chauffeur secoua légèrement la tête à plusieurs reprises, comme s’il voulait soulager une courbature. Les rides de sa nuque bougeaient à la manière d’un animal préhistorique. A cette vue, Aomamé se souvint brusquement de l’objet pointu et aiguisé placé au fond de son sac en bandoulière. Ses paumes étaient moites de sueur. » les vaches de stalineLes vaches de Staline de Sofi Oksanen « Quand elle avait dit qu’elle ne pouvait pas partir pour les travaux forestiers sous prétexte qu’il ne resterait personne à la maison pour s’occuper des enfants, l’organisateur du parti lui avait ordonné d’attacher ses mômes au pied de la table pendant la journée. »
le pacte des viergesLe Pacte des Vierges, de Vanessa Schneider « Heureusement, cette histoire de foyer n’a pas duré longtemps car, comme dit ma mère : en Amérique, ceux qui sont dans la merde n’ont pas d’autre choix que de se débrouiller tout seuls. Jamais l’Etat ne pate longtemps pour toi. » désolationsDésolations, de David Vann « – C’était une bonne maison. Mais ton père veut me quitter, et le premier pas, c’est de nous faire emménager sur cette île. Pour donner l’impression qu’il a tout essayé. (…) Nous nous fixons tous des règles, Rhoda. Et la première règle de ton père, c’est qu’il ne doit jamais passer pour un salaud. »
Tuer le père, d’Amélie Nothomb « Quand beaucoup de gens sont sous acide quelque part, même ceux qui ne le sont pas ont l’impression de triper. » Des vies d’oiseaux, de Véronique Ovaldé « C’était une chambre d’adolescente, avec guitaristes au mur, (…) le genre de chambre qui porte encore des oripeaux d’enfance, ours en peluche, boîte à musique, mais qui se métamorphose par vagues en autre chose, quelque chose de plus sexuel, types torse nu en poster, photos de gamines collées les unes aux autres, gloussant pour des raisons mystérieuses. »
Les souvenirs, de David Foenkinos « Mon grand-père l’avait repérée, ils avaient dansé, et tout le monde avait pu constater une harmonie entre leurs genoux. Ensemble, ils étaient comme une rhapsodie des rotules. » Limonov, de Emmanuel Carrère « Limonov n’est pas un personnage de fiction. Il existe. Je le connais. Il a été voyou en Ukraine ; idole de l’underground soviétique sous Brejnev ; clochard, puis valet de chambre d’un milliardaire à Manhattan ; écrivain branché à Paris ; soldat perdu dans les guerres des Balkans ; et maintenant, dans l’immense bordel de l’après-communisme en Russie, vieux chef charismatique d’un parti de jeunes desperados. »
Rien ne s’oppose à la nuit, de Delphine de Vigan « Ma mère était bleue, d’un bleu pâle mêlé de cendres, les mains étrangement plus foncées que le visage, lorsque je l’ai trouvée chez elle, ce matin de janvier. Les mains comme tachées d’encre, au pli des phalanges. » Freedom, de Jonathan Franzen « Walter et Patty étaient les pionniers de Ramsey Hill – les premiers jeunes diplômés de l’université à acheter une maison dans Barrier Street depuis que le cœur historique de St. Paul avait commencé à connaître des jours difficiles quelque trois décennies plus tôt. Ils avaient eu cette maison victorienne pour une bouchée de pain puis s’étaient échinés pendant dix ans à la rénover. »

Qu’est-ce qu’un match littéraire ?

PriceMinister vous propose de livrer votre avis sur l’un des ouvrages de la liste précédente : publiez votre critique sur votre blog, nous recueillerons votre avis et établirons un classement par popularité et satisfaction.  A vous de choisir quel auteur vous voulez soutenir dans cette rentrée littéraire!

Comment participer ?

Attention! Du fait d’une affluence record pour cette édition des « Matchs Littéraires », nous ne pouvons plus accepter de nouveaux participants. Merci beaucoup pour votre intérêt, et consultez régulièrement le blog PriceMinister pour être au courant de nos dernières opérations!

  1. Sélectionnez le livre dont vous voulez faire la critique, et confirmez votre participation à l’adresse suivante: remi.gonseau[at]priceminister[point]com avant le 1er octobre 2011. Précisez-nous vos coordonnées postales : nous vous ferons parvenir le livre de votre choix dès qu’il sera disponible.
  2. Rédigez votre article et informez-nous de l’url de l’article sur votre blog.
  3. Vous pouvez inviter un ami blogueur à participer à l’opération, et ainsi gagner un livre supplémentaire, votre filleul doit pour ce faire préciser que vous le parrainez lors de l’annonce de sa participation à l’organisateur (NB : les blogs contactés par PriceMinister ne peuvent pas être parrainés, vous ne pouvez pas non plus vous parrainer vous-même si vous avez un second blog, mais pouvez quand même participer avec ce dernier).
  4. Le match littéraire prendra fin le 1er novembre 2011. Le communiqué final mettra en avant les meilleures contributions publiées dans le cadre du match littéraire sur le blog PriceMinister.

Cette liste vous est proposée conjointement par PriceMinister et les blogs suivants, rendez-leur une visite pour en savoir plus sur leur sélection !

Lili - Des galipettes entre les lignes

Miss Spooky Muffin - Lilyn-Kirjahylly

Rose - A vue d'oeil

 

Faites passer le mot! Copiez-collez le code ci-dessous pour récupérer le logo de l’opération:

<a href="http://www.priceminister.com/blog/les-matchs-de-la-rentree-litteraire-blogueurs-a-vos-livres-1334">
<img width="200" height="170" title="matchs rentrée littéraire" alt="les matchs de la rentrée littéraire" src="http://www.priceminister.com/blog/wp-content/uploads/2011/08/rentree_litteraire.png"></a>
Cette entrée a été publiée dans Communauté, Livres, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à « Les Matchs de la Rentrée Littéraire » : blogueurs, à vos livres !

  1. GADENNE dit :

    Tout cela est bien calme et prévu… Pour le reste, la surprise, l’émotion, la découverte, la littérature, je vous invite à lire « Le dernier contingent » d’Alain Julien RUDEFOUCAULD. IL s’agit de son troisième roman et il devrait faire du bruit. Vous en trouverez une présentation et des critiques sur le blog de l’auteur http://rudefoucauld.over-blog.com

  2. Laetitia dit :

    Bonjour,
    Pourriez vous m’indiquer si un match de rentrée littéraire aura lieu cette année ?
    Merci

  3. 94sophie947708 dit :

    super de voir que vous renouvelez l’opération de l’an dernier!

  4. lefranc serge dit :

    recherche
    NOM: chétives olives
    Auteur :Simoneau marcelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>