Qui sont ces Français qui revendent leurs cadeaux de Noël ? Une étude OpinionWay pour PriceMinister-Rakuten

Chaque année, PriceMinister mesure le phénomène de revente des cadeaux de Noël. Cette année 57% des Français seraient prêts à revendre un cadeau de Noël, en augmentation de 10%.

Depuis 11 ans qu’ils en entendent parler, les Français acceptent de plus en plus l’idée de la revente de cadeaux de Noël et franchissent le pas. L’étude réalisée par OpinionWay* pour PriceMinister-Rakuten, du 4 au 8 décembre 2013 sur 1061 répondants de 18 ans et plus, passe au crible ce phénomène pour savoir qui sont ces Français et ce qui se cache derrière ce comportement.

Portrait type du Français qui revend des cadeaux de Noël

-  Plutôt jeune, âgé de 18-34 ans.
-  Il revend un cadeau surtout quand il l’a reçu en double (29%).
-  Ca lui semble légitime à 42%, ou ça le laisse indifférent à 35%.
-  Il ne le dit pas (83%)…
-  … et serait gêné si la personne l’apprenait (73%).
-  Il revend plus facilement les cadeaux de sa famille éloignée (56%)
-  Majoritairement des CD/DVD (21%) et des jeux vidéo (18%).

  • 57% des Français interrogés ont déjà revendu ou seraient prêts à revendre un cadeau de Noël cette année, contre 52% en 2012, soit une augmentation importante de 10%. Les 18-24 et les 25-34 ans sont les plus adeptes de ce comportement (63% et 73%),
  • 29% connaissent une personne qui a revendu un cadeau de Noël,
  • Dans un contexte de crise, il semble légitime à 42% des personnes interrogées de revendre un cadeau de Noël ! (contre 40% en 2012, en légère hausse), majoritairement des femmes (46%, vs 37% d’hommes) et des jeunes : 53% des 18-24 ans et 45% des 25-34 ans.

« Reçu en double » ou « Ne plait pas », les deux principales motivations de revente cette année

Aujourd’hui les Français revendent un cadeau :

-       Quand le cadeau ne leur plait pas (34%)
-       Quand ils l’ont reçu en double (29%), un chiffre en forte croissance, de 10 points (19% en 2012),
-       Quand ils n’en ont plus l’utilité (28%), un chiffre en baisse de 9 points (37% en 2012),
-       Moins par besoin d’argent pour financer leurs dépenses courantes que l’année dernière (13%, vs 19% en 2012)

Dans l’esprit des Français, les principales raisons de la revente de cadeaux de Noël sont :

-       La personne l’a reçu en double : 60%
-       Le cadeau ne lui plaisait pas : 54%
-       La personne n’a pas l’utilité de ce cadeau : 40%
-       C’est mieux de le revendre que de le jeter, c’est écolo : 33%
-       La personne aurait préféré s’acheter autre chose : 32%
-       En baisse nette : par besoin d’argent pour financer ses dépenses courantes : 21% vs 36% en 2012.

Les hommes et les femmes sont globalement d’accord sur toutes ces raisons, mais les femmes citent globalement plus de raisons de revendre leurs cadeaux que les hommes.

Un sujet qui reste tabou cependant

83% des Français interrogés ne le feront pas savoir à la personne qui leur a offert le cadeau s’ils le revendent. Un chiffre en hausse de 6 points par rapport à 2012 : 77%. Les hommes semblent nettement moins gênés par cet aveu que les femmes, avec 71% contre 92% pour les femmes.

De même 73% seraient gênés si la personne qui leur a fait ce cadeau apprenait qu’ils l’ont revendu, les femmes (76%) étant là aussi bien plus gênées que les hommes (68%).

Ces cadeaux qu’on revend le plus facilement

Les cadeaux les plus facilement revendus sont :

-       Ceux de la famille éloignée (56%)
-       Un peu moins ceux offerts par les collègues cette année (43%)
-       Et bien moins ceux offerts par les amis (29%)
-       Ceux des beaux-parents (27%)

Les femmes revendent plus facilement les cadeaux de la famille éloignée (63% vs 47% pour les hommes) et les hommes ceux des amis (31% vs 27% pour les femmes).

Le type de cadeaux le plus facilement revendu est :

-       Les CD/DVD : 21%
-       Les jeux vidéo : 18%
-       Les objets de déco : 15%
-       Le high-tech : 13%
-       Les livres : 12%

Un ordre similaire quel que soit le sexe et l’âge des personnes interrogées, cependant les jeunes revendent plus facilement des produits high-tech que des objets déco.

« Chaque année nous nous amusons à constater les évolutions de ce phénomène de la revente des cadeaux chez les Français » commente Olivier Mathiot, Cofondateur et Directeur Marketing et Communication de PriceMinister-Rakuten : «Si l’année dernière ceux-ci étaient encore très divisés sur la question, cette année on constate que c’est vraiment rentré dans les mœurs avec plus de la moitié des Français qui a déjà revendu un cadeau ou envisage de le faire, un comportement de consommation récent qui aura été influencé par PriceMinister. »

* Une étude quantitative réalisée en ligne par l’Institut OpinionWay pour PriceMinister-Rakuten du 4 au 8 décembre 2013 sur 1061 répondants âgés de 18 ans et plus, représentatifs de la population française (sur des critères de sexe, d’âge, de CSP et de région UDA, source INSEE).

Cette entrée a été publiée dans Actualité, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>