Code Ban DFP

Et Pourtant Je L'aimais Sarah B.

Note : 5

13 avis
Et Pourtant Je L'aimais de Sarah B.
  • - 65 %

Livre - Sarah B. - 07/10/2010 - Broché

Résumé :En France, tous les deux jours et demi, une femme tombe sous les coups de son conjoint. Les violences conjugales sont la première cause de mortalité chez les femmes de seize à...

Sélectionné pour vous

6,00 €

Comme Neuf   Occasion

5%

remboursés en Super Points Rejoignez le Club

Commentaire vendeur :

Comme neuf ; envoi sous 24h

En livraison (Voir tous les modes)

  • + 3,90 € (frais de port)


Autres vendeurs

Votre annonce en quelques clics, des millions d'acheteurs potentiels

PUBLICITÉ

13 vendeurs pour Et Pourtant Je L'aimais de Sarah B.

Mode de livraison : Expedition

Nanteuil-les-Meaux

Rayon : 10km autour


Retrait chez le vendeur uniquement

Afficher plus d'annonces (10 / 13)
Publicité
 
Vous avez choisi le retrait chez le vendeur à
  • Payez directement sur PriceMinister(CB, Paypal, 3xCB...)
  • Récupérez le produit directement chez le vendeur
  • PriceMinister vous rembourse en cas de problème
  • Découvrez notre

    CLUB DE FIDÉLITÉ

    Rakuten Club Card
  • Un Club

    GRATUIT

    Rakuten Club Card
  • Rakuten Club Card
  • ET ENCORE PLUS D'AVANTAGES

    Rakuten Club Card
  • ADHÉREZ GRATUITEMENT AU

    Rakuten Club Card
  • FÉLICITATIONS!

    Cumulez dès maintenant vos Super Points.

    Rakuten Club Card

    Après votre premier achat, vous recevrez un e-mail pour finaliser votre inscription.

Avis sur "Et Pourtant Je L'aimais de Sarah B." - Livre

Note : 5 13 avis sur Et Pourtant Je L'aimais de Sarah B. - Livre

Gagnez jusqu'à 500 € en donnant votre avis


Edito

  • Auteur(s) : Sarah B. - Christophe Buchard
  • Editeur : Editions Du Rocher
  • Collection : DOCUMENT
  • Parution : 07/10/2010
  • Nombre de pages : 210
  • Nombre de livres : 1
  • Expédition : 284
  • Dimensions : 21.90 x 20.30 x 1.80

Résumé :
En France, tous les deux jours et demi, une femme tombe sous les coups de son conjoint. Les violences conjugales sont la première cause de mortalité chez les femmes de seize à quarante ans. Avant le cancer, avant tes accidents de la route. Nice. Au début de l'année scolaire 2009, une collègue de Sarah remarque que la jeune femme tente de cacher sous sa blouse de travail des traces d'ecchymoses et de brûlures. Horrifiée, elle lui demande d'où viennent toutes ces blessures. Sarah craque : " C'est mon mari. Je n'en peux plus... Il va me tuer un jour ou l'autre ". Deux heures plus tard, prise en charge par une petite association niçoise, Sarah est amenée au commissariat de police. Ce qu'elle raconte alors, c'est l'histoire d'une véritable descente aux enfers. Sa nuit de noces, qu'elle a passée au pied du lit parce que Fred, son mari, lui reprochait d'avoir dansé avec un autre homme, le véritable tribunal qu'elle subissait chaque soir, la ritualisation de la barbarie, le regard de ses enfants, jusqu'au danger de mort auquel elle était exposée. A peine cinq semaines plus tard, au terme d'un procès, le mari est jugé, condamné à trois ans de prison ferme, cinq ans d'interdiction de circulation dans les Alpes-Maritimes et cinq ans de destitution de ses droits civiques. Ce témoignage-choc, commenté par le psychiatre Roland Coutanceau, est suivi d'un entretien avec le procureur Montgolfier.