Code Ban DFP

Les Grands Ensembles Frédéric Le Faivre

Note : 5

1 avis
Livre - Frédéric Le Faivre - 01/03/2012 - Beau livre

Résumé :« ?La Salamandre ?». Une tour de verre et d¿acier de vingt-sept étages noyée dans un monde de béton. Clarisse et Lucien, dit Balzac ; Olivier et Marie : un duo de sexagénaires et un jeune couple au physique disgracieux. Une tribu qui cohabite pour le meilleur et pour le pire. Pour fuir la solitude, échapper au passé. Des somnambules aux rêves fragiles qui jouent aux...

Vendeurs pour ce produit

Votre annonce en quelques clics, des millions d'acheteurs potentiels

PUBLICITÉ

1 vendeur pour Les Grands Ensembles de Frédéric Le Faivre

Publicité
 
Vous avez choisi le retrait chez le vendeur à
  • Payez directement sur PriceMinister(CB, Paypal, 3xCB...)
  • Récupérez le produit directement chez le vendeur
  • PriceMinister vous rembourse en cas de problème

Avis sur "Les Grands Ensembles de Frédéric Le Faivre" - Livre

Note : 5 1 avis sur Les Grands Ensembles de Frédéric Le Faivre - Livre

Gagnez jusqu'à 500 € en donnant votre avis


Edito

  • Auteur(s) : Frédéric Le Faivre
  • Editeur : Publibook/Société Des Écrivains
  • Parution : 01/03/2012
  • Nombre de pages : 256
  • Nombre de livres : 1
  • Expédition : 358
  • Dimensions : 22.50 x 14.00 x 1.60

Résumé :
« ?La Salamandre ?». Une tour de verre et d¿acier de vingt-sept étages noyée dans un monde de béton. Clarisse et Lucien, dit Balzac ; Olivier et Marie : un duo de sexagénaires et un jeune couple au physique disgracieux. Une tribu qui cohabite pour le meilleur et pour le pire. Pour fuir la solitude, échapper au passé. Des somnambules aux rêves fragiles qui jouent aux funambules. Et si la folie n¿était rien de plus que la distance que l¿on parcourt pour s¿éloigner du malheur ? Immersif à souhait, Les Grands ensembles nous plonge dans une ambiance « ?fait divers ?» qui suinte le désespoir, mais où rien n¿est blanc, rien n¿est noir, tout est gris. Un univers à part peuplé d¿âmes perdues, des écorchés vifs, hantés par leurs fantômes, qui trichent mais qui y croient, qui fascinent autant qu¿elles répugnent : une galerie de personnages uniques, mi-monstres, mi-victimes, mais terriblement attachants, dépeints avec nuance, tendresse et lucidité. Sombre et offensif, loin de tout misérabilisme, cynique mais gonflé d¿un humour noir salvateur, le premier roman de Frédéric Le Faivre recèle une poésie étrange qui prend les tripes jusqu¿au final : une révélation, un authentique coup de maître.

Les internautes ont aussi cherché