Ernest Pignon Ernest Elisabeth Couturier

Note : 5 1 avis  -  Déposer un avis

  • 39,90 €
  • Comme Neuf
  • + 4,60 € (frais de port)

Vendu par fatagaga

Super Points 40 Super Points soit 0,40 € de réduction sur vos prochains achats  (?)

Note du vendeur : 4,9/5 pour 1123 ventes

Commentaire vendeur : ref: bldjzf

Voir le détail de l'annonce - Voir les modes d'expédition - Poser une question
  • Payez en plusieurs fois avec 1euro.com

    Payez vos achats en 3, 5, 10 ou 20 fois en petites mensualités ou au comptant avec 1euro.com


    Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

  • Livraison garantie par PriceMinister et Service Clients à votre écoute (?)
Vous aimez ce produit ?
  • - 18%

Ajouter à ma liste

Prix d'origine :  48,70 € - 18 % d'économie

Résumé :Je travaille sur des villes, elles sont mon vrai matériau ; je m'en saisis pour leurs formes, leurs couleurs, mais aussi pour ce qui ne se voit pas, leur passé, les souvenirs qui les...

  • Tweet this

    Partagez sur Twitter

  • Encore plus d'options

PUBLICITÉ

4 vendeurs pour Ernest Pignon Ernest de Elisabeth Couturier

Afficher : Tout (4)Neuf (3)Occasion (1)Collection (0)

Astuce ! Recevez une alerte e-mail dès qu'un vendeur dépose une annonce à votre prix : Créer une alerte prix

 
Dans votre région

Avis sur "Ernest Pignon Ernest de Elisabeth Couturier" - Livre

Note : 5 1 avis sur Ernest Pignon Ernest de Elisabeth Couturier - Livre

Gagnez jusqu'à 1000 € en donnant votre avis

Edito

  • Auteur(s) : Elisabeth Couturier
  • Editeur : Herscher
  • Parution : 07/11/2003
  • Nombre de pages : 157
  • Nombre de livres : 1
  • Expédition : 890
  • Dimensions : 30.00 x 22.50 x 1.40

Résumé :
Je travaille sur des villes, elles sont mon vrai matériau ; je m'en saisis pour leurs formes, leurs couleurs, mais aussi pour ce qui ne se voit pas, leur passé, les souvenirs qui les hantent. Quand je colle mes images sur un escalier de Paris ou un mur d'église napolitaine, il y a interaction entre mon image et l'espace-temps où je l'insère. L'image n'existe plus pour elle-même : le Caravage ne m'intéresse pas, il ne compte que par et pour Naples. De la colle, du papier, de la sérigraphie, une image que le vent commence à décoller. Refus du luxe, du beau matériau et même des couleurs, refus de tout ce qui pourrait ouvrir l'oeuvre à la gloire et à la certitude.L'éphémère d'Ernest Pignon-Ernest n'est pas nihilisme, mais découverte du moment de la réception de l'image par le spectateur qui passe. Changer la vie disait Rimbaud ; cela peut se prendre en sens révolutionnaire, mais aussi et plutôt en sens poétique, cette poésie émigrant des livres et des musées pour métamorphoser l'espace commun.

Biographie:
Ernest Pignon-Ernest intervient, depuis des années, sur les murs des villes avec des images (dessins au crayon, à l'encre ou sérigraphies) multipliées à des centaines d'exemplaires qu'il colle de nuit en des lieux très précisément choisis. Evocation d'un moment historique précis, d'une réalité sociale ou quête poétique, c'est par le lieu où elles sont collées que ces images prennent tout leur sens.

Forum sur Ernest Pignon Ernest de Elisabeth Couturier

Aucune discussion en cours.

Les internautes ont aussi cherché