...et tout m'obsède Outahar Hayat

Note : 0 Soyez le premier à donner un avis

  • 4,00 €
  • Comme Neuf
  • + 4,60 € (frais de port)

Vendu par jdch

Super Points 4 Super Points à cumuler lors de cet achat  (?)

Note du vendeur : 4,7/5 pour 186 ventes

Commentaire vendeur : Reliure : Broché Format : ln-8 = Format petit cahier d'écolier : 20 à 25 cm

Voir le détail de l'annonce - Voir les modes d'expédition - Poser une question - Négocier le prix
  • Payez en plusieurs fois avec 1euro.com. Voir nos facilités de paiements

    Payez vos achats en 3, 5, 10 ou 20 fois en petites mensualités ou au comptant avec 1euro.com.


    Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.


  • Livraison garantie par PriceMinister et Service Clients à votre écoute (?)
Vous aimez ce produit ?
  • - 62%

Ajouter à ma liste

Prix d'origine :  10,50 € - 62 % d'économie

Ce roman, est le récit d'un jeune détenu qui nous livre progressivement les faits qui l'ont conduit en prison. Ce roman, axé sur les passions et ses effets pervers, a pour but de suivre le...

  • Tweet this

    Partagez sur Twitter

PUBLICITÉ

1 vendeur pour ...Et Tout M'obsède de Outahar Hayat

Astuce ! Recevez une alerte e-mail dès qu'un vendeur dépose une annonce à votre prix : Créer une alerte prix

 
Dans votre région

Avis sur "...Et Tout M'obsède de Outahar Hayat" - Livre

Note : 0 0 avis sur ...Et Tout M'obsède de Outahar Hayat - Livre

Gagnez jusqu'à 500 € en donnant votre avis

Edito

  • Auteur(s) : Outahar Hayat
  • Editeur : Editions Bénévent
  • Langue : Français
  • Parution : 01/01/2006
  • Format : Moyen, de 350g à 1kg
  • Nombre de pages : 136

Ce roman, est le récit d'un jeune détenu qui nous livre progressivement les faits qui l'ont conduit en prison. Ce roman, axé sur les passions et ses effets pervers, a pour but de suivre le cheminement psychologique d'un homme qui sombre dans la schizophrénie. « Je me revois dix ans plus tôt, sagement assis dans la cuisine. Oncle Fester fume sur le balcon, ma soeur fait la vaisselle, et Morticia vient de briser une assiette en débarrassant la table. Oncle Fester accourt furieusement, lui ordonne de ramasser, et attend qu'elle s'exécute pour lui écraser la main sur les débris. Morticia a les yeux humides et le visage rosâtre, mais elle ne crie pas. Oncle Fester retire son pied. La main de Morticia est sanglante, elle la passe sous l'eau. Ma soeur prend un torchon et bande la blessure. J'avais onze ans. Je lève la tête. Mon reflet me regarde. Les miroirs sont vos pires ennemis, ils vous montrent ce que vous êtes. Je suis moche, je ne m'aime pas, et ce n'est pas qu'une question de physique. Ma vie n'a été qu'un reflet : celui d'Oncle Fester. Il était mon modèle, j'en suis devenu une copie. »

Les internautes ont aussi cherché