Ouvrir Vénus - Nudité, Rêve, Cruauté Georges Didi-Huberman

Note : 5 1 avis  -  Déposer un avis

  • 15,00 €
  • Très Bon Etat
  • + 4,60 € (frais de port)

Vendu par grin-grin

Super Points 15 Super Points à cumuler lors de cet achat  (?)

Note du vendeur : 4,9/5 pour 128 ventes

Voir le détail de l'annonce - Voir les modes d'expédition - Poser une question - Négocier le prix
  • Payez en plusieurs fois avec 1euro.com. Voir nos facilités de paiements

    Payez vos achats en 3, 5, 10 ou 20 fois en petites mensualités ou au comptant avec 1euro.com.


    Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.


  • Livraison garantie par PriceMinister et Service Clients à votre écoute (?)
Vous aimez ce produit ?
Ajouter à ma liste

Prix d'origine :  24,50 € - 40 % d'économie

Résumé :Botticelli, poète et orfèvre de Vénus : c'est ainsi que nous regardons encore, et à juste titre, le célèbre tableau que Laurent de Médicis commanda au peintre vers 1484, La Naissance...

  • Tweet this

    Partagez sur Twitter

PUBLICITÉ

7 vendeurs pour Ouvrir Vénus - Nudité, Rêve, Cruauté de Georges Didi-Huberman

Afficher : Tout (7)Neuf (4)Occasion (3)Collection (0)

Astuce ! Recevez une alerte e-mail dès qu'un vendeur dépose une annonce à votre prix : Créer une alerte prix

 
Dans votre région

Avis sur "Ouvrir Vénus - Nudité, Rêve, Cruauté de Georges Didi - Huberman" - Livre

Note : 5 1 avis sur Ouvrir Vénus - Nudité, Rêve, Cruauté de Georges Didi - Huberman - Livre

Gagnez jusqu'à 500 € en donnant votre avis

Edito

  • Auteur(s) : Georges Didi-Huberman
  • Editeur : Editions Gallimard
  • Collection : LE TEMPS DES IMAGES
  • Parution : 24/11/1999
  • Nombre de pages : 149
  • Nombre de livres : 1
  • Expédition : 365
  • Dimensions : 20.90 x 16.40 x 1.10

Résumé :
Botticelli, poète et orfèvre de Vénus : c'est ainsi que nous regardons encore, et à juste titre, le célèbre tableau que Laurent de Médicis commanda au peintre vers 1484, La Naissance de Vénus. C'est ainsi que nous nous représentons l'idéal du nu que la Renaissance florentine fit revivre à partir de modèles antiques, telle la Vénus des Médicis.

Ce livre propose un contre-motif : Botticelli, bourreau de Vénus. A travers un réexamen des sources littéraires, le lecteur découvrira comment, dès le Quattrocento, l'image de la nudité forme un ensemble impur, inquiet, menacé et menaçant tout à la fois. Humiliation ou damnation chrétiennes (Botticelli a écouté les sermons de Savonarole, illustré l'Enfer de Dante), sadisme ou métamorphoses des thèmes païens : une analyse de quatre panneaux illustrant un conte cruel de Boccace fera découvrir comment, chez le grand peintre, la nudité se tresse de cruauté et la beauté de malaise, en un travail formel qui puise dans le rêve et dans le fantasme ses opérations fondamentales.

Botticelli repensé avec Freud, avec Bataille, voire avec Sade ? L'anachronisme n'est qu'apparent. Car c'est d'un même instrument que le peintre se montre tout à la fois l'orfèvre et le bourreau de Vénus : c'est bien avec son style qu'il incise et qu'il ouvre, froid et cruel, l'image du corps féminin. De plus, l'humanisme médicéen, dans la longue durée de son histoire, révèle ici toute son ambivalence, déjà notée par Aby Warburg : entre la Vénus des Médicis du musée des Offices et la Vénus des médecins du musée anatomique de Florence (1781) il n'y a que le mouvement structural, historique et esthétique d'une nudité offerte transformée inexorablement en nudité ouverte.

Biographie:
Georges Didi-Huberman, philosophe et historien de l'art, enseigne à l'Ecole des hautes études en sciences sociales.

Les internautes ont aussi cherché