Biographie Epica : C'est en 2002 aux Pays-Bas que le guitariste Mark Jansen crée le groupe, d'abord baptisé Sahara Dust, après un départ forcé de son précédent groupe de métal. Il recrute Coen Janssen, au clavier, et le bassiste Yves Huts, toujours présents actuellement. Les premières compositions se font avec la chanteuse Helena Iren Michaelsen qui s'en va juste avant l'enregistrement de la première démo. Simone Simons, une très jeune soprano (née le 17/01/1985 à Hoensbroek) et amie du guitariste, manifeste immédiatement le désir de la remplacer. Après quelques sessions, Jansen est sous le charme : elle ne quittera plus la formation, devenant même son emblème et son atout numéro un.

Débuts d'Epica

Le groupe signe avec Transmission Records l'année suivante et, à cause des remaniements dont a déjà été victime Sahara Dust, repart sur une base saine avec un nouveau nom : Epica. Il s'agit du titre de l'album que vient de sortir le groupe de métal américain Kamelot, qu'ils admirent. The Phantom Agony (2003) est le premier album d'Epica. Mélodies, riffs rageurs et rugissements goth, auxquels répond la voie lyrique d'une sculpturale et rousse mezzo-soprano, tel est le cocktail musical qui fait la renommé d'Epica dans un genre certes mineur, mais qui compte beaucoup d'adeptes en Europe et en France, le métal symphonique.

Musique de film

En septembre 2004, sort le DVD We Will Take You With Us. Cette session live enregistrée pour une radio hollandaise, montre le groupe accompagné d'une chorale et d'un orchestre. Consign to Oblivion, second album, sort en 2005. Il est suivi de près par The Score, la bande originale du fil Joyride composée par le groupe. Elle contient des morceaux déjà connus comme « Trois Vierges », « Solitary Ground » et « Quietus », et de nombreux inédits.

Conquête de l'ouest

Les ventes des albums comme leur qualité s'améliorent et le public, surtout dans les pays francophones, les accueille avec enthousiasme. La réputation d'Epica s'est forgée dans les grands festivals de métal européens. Mais le groupe parvient enfin à percer de l'autre côté de l'Atlantique plus exactement au Brésil et aux Etats Unis, à partir de 2006, lors d'une tournée qui correspond à la publication du CD-DVD The Road to Paradiso, enregistré à Amsterdam, et d'une tournée en première partie de leurs parrains et finalement porte-bonheur du groupe Kamelot.

The Classical Conspiracy

En mai 2009, Epica, dont le style inclut power métal, métal progressif et gothique (bien que la chanteuse et figure de proue Simone Simons tienne fermement à la définition de « Métal symphonique à voix féminine ») publie un live attendu, un double CD de près de trente chansons, intitullé The Classical Conspiracy - Live in Miskolc, Hungary, il est extrait de la tournée qui a suivi la sortie du dernier album studio du groupe en 2007, The Divine Conspiracy. Design Your Universe en octobre 2012 poursuit dans une voie d'où l'ésotérisme n'est pas absent. 

Epica hésite de plus en plus entre la fidélité au metal, et des orchestrations très symphoniques qui vont jisqu'à reléguer les guitares au second plan. Requiem for the Indifferent en mars 2012 est ainsi à cheval entre désir de satisfaire les fans, et besoin d'expérimenter.

Copyright 2012 Music Story Anne Yven

PUBLICITÉS