Biographie Sonata Arctica : Située aux confins du monde habité, Kemi (Laponie Finlandaise) voit naître le groupe Tricky Beans à la fin de 1995. Formé autour de Marko Paasikoski (guitare), Jani Liimatainen (guitare) et Tommy Portimo (batterie), le groupe pratique alors un hard rock des plus classiques. Il faut attendre 1999 pour que Tony Kakko (chant, claviers), Jani Liimatainen (guitare), Janne Kivilahti (basse) et Tommy Portimo (batterie) ne s'orientent vers le metal.

Le premier album de Sonata Arctica, Ecliptica se classe aisément dans le top vingt finlandais (n°18). Ce coup d'essai est suivi en 2001 par Silence qui lui est n° 3 des ventes en Finlande. La saga de ces nouveaux colosses du metal scandinave est alors bien lancée.

Winterheart's Guild en 2003 conquiert les publics allemands et français. Désormais pourvu d'une stature internationale, Sonata Arctica s'emploie aussi à convaincre les fans suisses et suédois. La mission est accomplie avec Reckoning Night en 2004. Le groupe pratique désormais un metal symphonique capable de rivaliser avec Nightwish, les maîtres du metal finlandais.

2006 est consacré aux exercices obligés, un album en public (For the Sake of Revenge) et une compilation (The Collection) sortent. Si Unia maintient la popularité du groupe en termes de ventes, il laisse apparaître une inspiration quelque peu en berne. Tout rentre dans l'ordre avec The Days of Grey en 2009, Sonata Arctica est prêt pour abreuver ses fans de son speed metal symphonique et de ses légendes venues du froid. Avec Stones Grow Her Name en mai 2012, Sonata Arctica délaisse les sonorités héroïques pour un répertoire plus varié, avec un retour par moments au power metal des débuts.

Copyright 2012 Music Story François Alvarez

PUBLICITÉS